Vague de chaleur : Suivi et explications

réclame
Mon MeteoGroup
  • Image satellite ce mercredi en fin de nuit

  • Vague de chaleur : Suivi et explications
    01.07.2015 07:14

    Prévisions vs Observations :

    • Publicité

     

    La semaine dernière on évoquait ici même la possible mise en place d’un blocage en oméga pour cette semaine. Ce matin on peut vérifier la pertinence des prévisions grâce aux observations avec cette image satellite éloquente. Ce blocage qui fait remonter de l’air brulant en provenance directe du Sahara.

     

    Comme 2003 ?

    Cette vague chaleur/canicule est remarquable par sa précocité (il est plus courant d’observer ces coups de chauds fin juillet/début aout, remarquable également par son intensité puisque de nombreux records de chaleurs sont tombés hier et tomberont encore au cours des prochains jours (pulvérisant localement les niveaux de 2003).

    Mais du point de vue de la synoptique (position des centres d’actions) la situation se distingue de celle de 2003. En effet en 2003 la situation de surface était assez « molle » avec un vaste dôme de hautes pressions en altitude et des dépressions de surface assez loin de notre pays et pas très creuses alors que cette année l’anticyclone et plutôt calé sur l’Est du Pays favorisant un flux de sud dynamique faisant remonter cet très chaud en provenance d’Afrique du Nord. Conséquence : Non seulement les températures maximales sont élevées (et battent des records ce mardi) mais en plus dans ce flux de sud dynamique va maintenir des températures minimales très élevées.

     

    Impact de cette chaleur :

    C’est en France que les fortes chaleurs d’hier ont eu un premier impact en fragilisant le réseau électrique sur l’ouest du pays. En effet peu avant 22 h, le transformateur électrique de La Richardais, près de Saint-Malo (35) a pris feu à cause de la chaleur. Il alimente de nombreux relais. Le feu a provoqué une réaction en chaîne. Les départements du 35, 22, 29, 56, 53, 44, 85 ont été en partie victimes de pannes de courant. Plusieurs milliers d’usagers étaient encore sans courant en milieu de nuit.

     

    Bien visible sur la courbe de charge du réseau de transport RTE (voire seconde image) on distingue bien en fin de soirée ce décrochement de la consommation liée aux milliers de foyers privés de courant.

     

    Et pour les prochains jours ?

    Après une relative baisse jeudi pour la France et jeudi et vendredi pour la Belgique il faut s’attendre à une nouvelle accentuation de la chaleur pour vendredi et samedi en France et pour Samedi en Belgique ! Pour la suite les températures vont peu à peu baisser et devenir un peu plus respirables mais resteront encore nettement au-dessus des normales.