Week-end contrasté en perpective

réclame
Mon MeteoGroup
  • Fig. 2 Températures maximales prévues pour samedi

    Fig. 3 Temps sensible dimanche

    Fig. 4 Cumuls de pluie prévus dimanche

  • Week-end contrasté en perpective
    18.05.2016 09:30

    Cette semaine est encore trop mitigée pour la saison sur l’Europe de l’ouest, avec un temps changeant sur la France comme en Belgique, et des températures qui peinent à atteindre les moyennes de saison. Ce mercredi voit même le passage d’une perturbation assez active sur les régions du nord de la France et le Bénélux.

    • Publicité

    A l’approche du week-end, nous pouvons déjà établir une tendance générale pour cette fin de semaine, qui s’annonce contrastée… En effet, samedi, une grande partie est de la France et la Belgique se trouveront à l’avant d’une perturbation instable qui aura déjà gagné le nord-ouest de l’hexagone. On retrouvera donc sur cette partie orientale un temps simplement voilé et même assez chaud pour la saison. Les températures seront généralement supérieures de 3 à 4°C aux moyennes, avec des pointes possibles jusqu’à 30°C du côté des Landes ou du pays basque. Cela reste malgré tout bien loin des records de chaleurs pour l’époque, qui dépassent les 35°C. Ailleurs, comptez jusqu’à 21-22°C à Paris ou Bruxelles et 25°C à Lyon.

    Hélas, le front prendra un caractère pluvio-orageux en progressant vers l’est, et aura gagné dimanche tout le Bénélux et une large partie est de la France. Les cumuls de pluie seront parfois conséquents, et surtout les températures perdront en moyenne 5 à 10°C ! A l’arrière, un ciel de traîne se mettra en place, alternant averses et éclaircies, et nous ne dépasserons plus les 20°C dans le sud-ouest, contre près de 30°C la veille. Ces changements de temps rapides sont caractéristiques du printemps et n’ont rien d’exceptionnel, surtout que le rafraîchissement ne devrait pas être durable… En attendant, privilégiez samedi pour un barbecue ou des activités de plein-air !

    Auteur : Jérôme Cerisier