2015 l'année la plus chaude jamais enregistrée...

réclame
Mon MeteoGroup
  • Anomalies de la température moyenne annuelle à la surface du globe

    Anomalies de la température moyenne de la période janvier-octobre 2015

  • 2015 l'année la plus chaude jamais enregistrée...
    13.12.2015 10:51

    La température moyenne à la surface de la terre en 2015 sera très probablement la plus élevée jamais observée et franchira sans doute le seuil, aussi symbolique que significatif, que constitue un réchauffement de 1 degré Celsius par rapport à l'époque préindustrielle. Tout ceci découle des effets conjugués d'un puissant épisode El Niño et du réchauffement climatique causé par les activités humaines, d'après l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

    • Publicité

    De plus, la période de cinq ans de 2011 à 2015 se démarque comme la période la plus chaude jamais observée, de nombreux phénomènes météorologiques extrêmes – en particulier les vagues de chaleur – étant influencés par le changement climatique, selon une étude de l'OMM sur les cinq dernières années.

    «L'état du climat mondial en 2015https://www.wmo.int/media/sites/default/files/Provisional_Statement_Version_Final_v2-4_1.docx fera date pour un certain nombre de raisons», a déclaré le Secrétaire général de l'OMM, Michel Jarraud. «Les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint de nouveaux pics: au printemps boréal 2015, pour la première fois, la teneur de l'atmosphère en CO2 a franchi la barre des 400 parties par million en moyenne mondiale. L'année 2015 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée, les températures de surface de la mer atteignant des niveaux sans précédent depuis qu'il existe des observations. La barre des 1 °C de réchauffement sera sans doute franchie», a-t-il ajouté. «Tristes nouvelles pour notre planète!»

    D'après une estimation préliminaire portant sur la période janvier–octobre 2015, la température moyenne en surface pour les dix premiers mois de l'année présente une anomalie positive de quelque 0,73 °C par rapport à la normale calculée pour la période 1961–1990 (14,0 °C), soit environ 1 °C de plus que durant les années 1880–1899 de l'ère préindustrielle.

    La tendance qui se dessine pour 2015 laisse supposer que cette année sera très probablement la plus chaude jamais constatée. Moyennée à l'échelle du globe, la température de surface de la mer, qui affichait déjà une valeur record l'année dernière, devrait égaler ce record en 2015, voire le pulvériser. Quant à la température moyenne à la surface du sol pour la période janvier–octobre, elle semble indiquer que l'année 2015 pourrait se placer au rang des plus chaudes jamais enregistrées en ce qui concerne les terres émergées. L'année 2015 est en passe d'être la plus chaude qu'aient connue l'Amérique du Sud et l'Asie (comparable à 2007 dans ce dernier cas), tandis que pour l'Afrique et l'Europe, elle se classerait au deuxième rang des plus chaudes.

     

    La première figure montre les anomalies de la température moyenne annuelle à la surface du globe. La moyenne pour 2015 est provisoire car elle ne porte que sur les 10 premiers mois de l'année. Source: Centre Hadley du Met Office.

    La deuxième figure montre les anomalies de la température moyenne de la période janvier-octobre 2015. Les croix (+) désignent des températures anormalement élevées, et les tirets (-) des températures anormalement basses. Les grandes croix et les grands tirets correspondent à des températures situées en dehors de la fourchette comprise entre le 2ème et le 98ème percentile. Source: Centre Hadley du Met Office.

     

    Pour l'article complet et plus d'infos: WMO: https://www.wmo.int/media/fr/content/2015-sera-probablement-lann%C3%A9e-la-plus-chaude-jamais-enregistr%C3%A9e-et-2011%E2%80%932015-la-p%C3%A9riode-de

     

    Auteur : Wouter de Geus