Prévision de la saison des ouragans en 2016

réclame
Mon MeteoGroup
  • Joaquin, l'ouragan le plus intense de 2016 (Image: NASA)

    Carte montrant les trajets des ouragans en 2015 au-dessus de l'Océan Atlantique (Source: National Hurricane Centre)

    Ouragan Alex à proximité des Açores le 14 janvier 2016

  • Prévision de la saison des ouragans en 2016
    18.04.2016 07:08

    La saison des ouragans au-dessus de l'océan Atlantique était moins active que d'habitude en 2015, avec seulement 2 ouragans de catégorie 3 ou 4. El Niño peut surement être nommé comme facteur important. Mais maintenant qu’El Niño diminue au printemps, comment se présente la saison des ouragans en 2016?

    • Publicité

    Cisaillement

    La saison des ouragans en 2015 était relativement calme, ce qui avait en plus été prévu au début de l'année 2015. Le centre météo des prévisions des ouragans a compté, pour la saison 2015, seulement 12 tempêtes tropicales, 4 ouragans 'normaux' et 2 gros ouragans, qui étaient de catégorie 3 ou 4, respectivement Joaquin et Danny. La raison principale qu'il n'y a pas eu de plus gros ou un plus grand nombre d'ouragans est le phénomène El Niño. La température de la surface de l'eau de l'Océan Pacifique résulte en un cisaillement plus important au-dessus de l'Océan Atlantique. Le cisaillement est le changement de la direction et de la force du vent avec l'altitude. Au plus grand le cisaillement, au plus difficile pour un ouragan de garder sa structure compacte. Dès lors, ils se décomposent plus facilement ou deviennent moins 'forts'.

    El Niño

    El Niño est actuellement en train de faiblir et la situation se normalise progressivement. Plus tard dans la saison, la situation se renversera même et on attend alors une "La Niña", avec à nouveau des courants d'eau très froids qui feront surface à l'ouest du Pérou. Ceci aura comme conséquence qu'il y aura moins de cisaillement au-dessus de l'Océan Atlantique et que les ouragans pourront plus facilement se former. Toutefois, les résidus d’El Niño se feront probablement encore sentir au début de la saison des ouragans, en juin et juillet.

    Saison d'ouragans normale?

    L'université du Colorado, le "Colorado State University" ou CSU, utilise le "Atlantic Multidecadal Oscillation Index" ou AMO pour aider à faire une prévision de la saison des ouragans. Quand l'index de l'AMO est positif, la probabilité d'une saison d'ouragans forts et importante. Les deux dernières années, l'index était normal ou même négatif, ce qui résultait en des saisons peu actives. Actuellement, il n'est pas encore certain si l'index sera positif ou négatif pour 2016, mais les premiers indices montrent un index faible, avec dès lors une saison d'ouragan probablement 'normale'.

    Alex

    Il y a cependant d'autres possibilités avec lesquels la CSU tient compte pour prévoir une saison d'ouragans plus active.  On y attend 12 à 15 systèmes tropicaux qui vont recevoir un nom, dont 6 à 8 ouragans 'normaux' et 2 à 3 ouragans forts. Même si la saison des ouragans ne débute qu'en juin, on a déjà noté un ouragan cette année. 'Alex' s'est effectivement montré sur les radars en janvier 2016, le plus tôt depuis 1978. En plus, cet ouragan s'est montré à un endroit inhabituel, c'est à dire proche des Açores. Il faudra donc être patient pour voir arriver les dernières prévisions, qui se préciseront dans les semaines à venir.

     

    (Sources: MeteoGroup Uk - Mario Cuellar)

     

    Auteur : WdG