Arc-en-ciel

réclame
Mon MeteoGroup
  • Arc-en-ciel
    03.08.2015 07:11

     

    • Publicité

    Bien que la lumière du soleil nous apparaisse le plus souvent blanche, elle est en fait composée de plusieurs couleurs (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet), correspondant à différentes longueurs d'onde et donc également aux couleurs de l’arc-en-ciel.

    Au sein de l’arc-en-ciel, on dénote un ordre précis des spectres lumineux : le rouge et le violet seront toujours aux extrémités, englobant entre eux l'orange, le jaune, le vert, le bleu et l'indigo. 

    Conditions de formation 

    Un arc-en-ciel apparaît lorsque les rayons du soleil traversent des gouttes d’eau. Une des conditions indispensables à la formation d'un arc-en-ciel est donc que l’atmosphère soit humide.  

    Une autre condition indispensable est  la source lumineuse, établie évidemment par notre soleil. Il s’agit du phénomène se basant sur le système de réfraction de la lumière. En effet, lorsqu'un rayon solaire pénètre dans une goutte de pluie, il subit une réfraction, c'est-à-dire qu'il change de direction. Le fond de la goutte reflète cette lumière, avant qu'elle ne ressorte, une nouvelle fois réfractée.

    Enfin, n'oublions pas l'œil de l'observateur qui joue un rôle clé. L'angle de réfraction de chaque longueur d'onde est différent. La lumière blanche du soleil est donc décomposée par chaque goutte de pluie en plusieurs faisceaux de lumière colorée, couvrant la totalité du spectre visible, du rouge jusqu'à violet. L'observateur ne perçoit qu'une seule couleur par goutte, mais la multitude de ces minuscules prismes forme pour son oeil un éventail de couleurs composant ainsi l’arc-en-ciel.

    Auteur : MA